Historique
 
 


1927
Le modèle A de Ford
  • Les membres fondateurs M. Rockfort Henry Sperling, gérant de l'usine Celanese de Drummondville, M. Charles Francis Beran, ingénieur en chef et M. Robert Craig, comptable en chef décident d'encourager et de rendre accessibles diverses activités sportives dont le hockey, le tennis, le football, le baseball et la natation, et forment le "Celanese Sports Club Incorporated"
  • Duke Ellington se produit pour la première fois, au Cotton Club de Harlem (New York)
  • À Toronto, la Nouvelle-Écosse (Macneill) gagne la première édition du Brier, qui sera appelé Brier Macdonald jusqu'en 1979
  • Les Yankees de New York remportent les séries mondiales contre les Pirates de Pittsburgh, en 4
  • Ford entame une deuxième vague de production du modèle A et en vendra 50 000 exemplaires

1928
Howie Morenz

  • Le club obtient des lettres patentes supplémentaires au nom de "Sports Club of Canadian Celanese Incorporated"
  • À son propre étonnement, La Bolduc, musicienne amateur, devient vedette du disque
  • Howie Morenz est le meilleur compteur (33 buts et 18 passes) du Canadien de Montréal qui devance au classement les Marrons et les Sénateurs
  • Le Manitoba (Hudson) remporte la deuxième édition du Brier MacDonald, toujours tenu à Toronto
1935-1939

Edith Piaf
  • Les installations de Curling sont bâties pour un montant de 2 100 $, par M. Archambault, un entrepreneur local (35). On considère donc la date de 1935 comme date de fondation du club, ce qui en fait un des plus anciens du Québec.
  • M. Austin Lloyd est le premier président de la section Curling. Il y a 66 membres et le membership
    annuel est établi à 2 $
  • Elvis naît (35) alors que la môme Piaf débute (36)
  • Léo Dandurand vend les Canadiens de Montréal pour $165 000 (35)
  • La seconde guerre mondiale éclate en Europe (39)
1940-1944

Le paquebot Athenia, 1943
  • La cotisation annuelle augmente à 3 $
  • En 1943, le club commande des pierres de curling directement d'Écosse, mais malheureusement
    elles couleront avec le bateau "Athenia"
  • À cette époque, Alys Robi est au sommet de sa carrière
  • Le camion Chevrolet ¼ de tonne coûte 720 $ (40) et Pearl Harbor est attaqué par les japonais (41)
  • Ce sera le débarquement de Normandie en juin 1944
  • Le Brier MacDonald se tient pour la première fois à l'extérieur de Toronto, soit à Winnipeg (40)
    Sa présentation sera toutefois suspendue durant trois ans en raison de la guerre (43-45)
1945-1949

Pierre de Curling de Tam Samson, 1890
  • En 1945, les pierres de feu pesant 64 livres sont remplacées par des pierres de granit de 42 livres
  • Les glaces artificielles sont installées durant l'été de 1948 au coût de 10 800 $ et le Club compte maintenant 120 membres
  • Le 21 décembre 1948, la veille même de l'ouverture de la saison, un incendie ravage totalement le Club de Curling. Ce n'est que l'automne suivant, que les activités reprennent, dans un bâtiment tout neuf et encore mieux aménagé
  • Maurice Richard marque 50 buts en 50 parties (Saison 44-45)
  • La guerre se termine enfin (45) et Léo Dandurand fonde les Alouettes (46)
  • Le Fleurdelisé devient le drapeau officiel du Québec (48)
  • Louis Saint-Laurent succède à Mackenzie King (48). C'est la grève de l'amiante à Asbestos (49)
1950-1954
La famille Plouffe, 1952
  • En 1952, survient vraisemblablement l'entrée initiale des femmes à titre de joueuses. Il y avait les Business Girls, dont la ligue du lundi soir était constituée de femmes au travail, imaginez, et dont la liste d'attente comportait plus de vingt joueuses. Par ailleurs, celles qu'on appelait les Ladies, parce que femmes au foyer, tenaient leurs parties hebdomadaires le mardi après-midi.
  • 800 ouvriers de l'Associated Textile, payés 67 cents l'heure, demandent une augmentation de 20 cents alors que l'employeur offre 8,5 cents. Ils obtiendront 12 cents (53).
  • La télévision de Radio-Canada fait son apparition dans les foyers québécois (52). La fameuse série La famille Plouffe est extrêmement populaire. Un de ses personnages est à l'origine de la fameuse réplique " Y a pas de place nulle part pour tous les Ovide Plouffe du monde entier, snif ! "
1955-1959
Maurice Richard, avec sa fougue légendaire
  • Austin Lloyd est toujours président du Club
  • Le 17 mars 1955, jour de la Saint-Patrick, c'est l'émeute au Forum, alors que Clarence Campbell s'y présente après avoir suspendu Maurice Richard pour le reste des séries. La partie est concédée au Red Wings.
  • Le Canadien remporte la coupe Stanley durant cinq saisons consécutives (56-60), un record actif
  • Duplessis remporte sa dernière élection (56)
  • Première victoire au Brier pour le quatuor Richardson (Ernie, Arnold, Garnet, Wes) qui se tient d'ailleurs dans la ville de Québec (59)

1960-1964
Le quatuor Richardson, 1959

  • Frank A. Parker devient le deuxième président du Club. Il succède à Austin Lloyd, qui aura régné près de 18 ans
  • En 1961, le club devient un établissement licencié
  • À Montréal, on inaugure le boulevard Métropolitain (60)
  • Lesage est assermenté (60) et est publié "Les Insolences du Frère Untel" (60)
  • Au Brier Macdonald, les Richardson récidivent pour cumuler 4 titres (60, 62 et 64)
  • Entre en vigueur l'assurance-hospitalisation (61) et la construction du métro de Montréal démarre (62)
  • Première émission Jeunesse d'aujourd'hui (62)
  • Se tient le Lac-à-l'Épaule légendaire de Lesage (62) et le FLQ commet sont premier attentant (63)
  • Paul VI devient Pape (63) et Paul-Gérin Lajoie le premier ministre de l'Éducation du Québec (64)
  • Pierre Péladeau fonde le Journal de Montréal (64)

 

1965-1969

John et Yoko à l'hôtel Reine-Élizabeth
à Montréal, 1969
  • René Lefebvre (66), Don Mallette (68) et Clifford Macdonald sont présidents de l'époque
  • Création de la Régie des Rentes du Québec et de la Caisse de dépôt et de placement (65)
  • 14 municipalités de l'île Jésus deviennent Laval (65)
  • La télévision de Radio-Canada commence à diffuser des émissions couleur (66)
  • Fondation du Journal de Québec (67)
  • Inauguration du pont-tunnel Hippolyte Lafontaine et tenue de l'Expo 67
  • De Gaulle débarque (67). La Camaro coûte 3 000 $ (67)
  • Trudeau devient premier ministre du Canada (68). Le salaire minimum passe de 1.05 $ à 1.25 $ (68)
  • Première de la pièce "Les belles-soeurs" (68) de Michel Tremblay
  • Premier Grand Prix de Formule 1 à St-Jovite (68) et match inaugural des Expos au Parc Jarry (69)
  • Bed-in à Montréal de John et Yoko et grève générale des policiers et pompiers de Montréal (69)
  • Apollo XI avec Neil Armstrong et Bus Aldrin mettent le pied sur la lune (69)
1970-1974
Le Club Celanese après l'agrandissement 1974
  • Henri Bouchard, Clare Horan, Robert Johnston, Jule Forest et Robert Joly se succèdent à la présidence durant ces cinq années
  • Le 22 février 1971, le toit s'effondre sur les glaces. Le préposé, M. Bruno Turcotte, l'échappe de peu
  • La saison 1972-73 voit poindre la Ligue Industrielle, instituée par Serge Laplante, dont l'intention était que chacune des équipes regroupe des joueurs d'une même entreprise commanditaire. Cette ligue compte annuellement de 12 à 16 équipes et est toujours active aujourd'hui
  • Jusque là strictement réservés aux haut-placés de la Celanese résidant dans le prestigieux Carré Celanese, les courts de Tennis, en terre battue, deviennent plus accessibles. Les activités culmineront au point d'atteindre une liste de 120 membres et une période d'attente légendaire (72)
  • Un agrandissement majeur du club est réalisé durant la saison estivale de 1974
  • En mai 1977, le club s'approprie un système de réfrigération d'une capacité de 30 tonnes
  • Le Front de libération du Québec (FLQ) enlève James Cross, attaché britannique, ainsi que Pierre Laporte, ministre du travail du Québec, au cours de ce qui s'appellera depuis "la crise d'octobre" (70)
  • Les Bruins remportent la Coupe Stanley et Joe Frazier conserve son titre en battant Jimmy Ellis (70)
  • Le Canada remporte la série du siècle contre la Russie et les Oilers d'Edmonton sont créés (72)
  • Démission de Richard Nixon après la très longue saga reliée au Watergate (74)
1975-1979
Le quatuor de Jim Ursell 1977
  • Jean-Paul Galaise, René Lefebvre et Roger Simard sont tour à tour présidents au cours de ces années
  • En 1983 le club comprend quelque 400 membres tant au curling, tennis et social
  • Le Club de Golf et Curling de Drummondville, situé dans le bas de la ville, cesse ses activités Curling en 1978. En raison de cet événement, plusieurs joueurs transporteront leurs souliers au Club Celanese en prévision de la saison suivante. Cette fusion quelque peu involontaire a tout de même permis d'augmenter considérablement le membership de notre club, tout en provoquant, durant bon nombre d'années, une certaine compétitivité entre les anciens des deux organisations
  • Les Olympiques d'été se tiennent à Montréal et la gymnaste Nadia Comaneci est sans conteste l'athlète dominante, inscrivant d'ailleurs la première note parfaite de l'histoire (76)
  • Le 15 novembre 1976, le Parti Québécois élit 71 députés pour former le gouvernement. René Lévesque lance son fameux : "Je n’ai jamais pensé que je pourrais être aussi fier d’être Québécois"
  • Quelle surprise au Brier MacDonald qui se tient à Montréal ; un premier championnat pour le Québec grâce à Jim Ursel, Art Lobel, Don Aitken et Brian Ross (77)
  • En 1976-77, le Canadien établit un record, toujours valide, en perdant seulement huit matchs au cours d’une saison de 80 et gagne quatre coupes Stanley consécutives à la fin des années (76-79)

1980-1984

Équipe USA, Lake Placid conquête de l'or, 1980

  • Jacques Letarte, Daniel Jutras et Roger Bourque sont les présidents de cette époque
  • Réfection du plafond des glaces
  • Le Brier se découvre un commanditaire de marque et s'appellera désormais Brier Labatt (80)
  • L'Amérique vit sa pire récession (80)
  • En 1980, le constructeur automobile Chrysler n’est sauvé de la faillite que par l’aide financière du gouvernement fédéral, tiens, tiens !
  • Les joueurs Peter et Anton Stastny se joignent aux Nordiques après avoir fui la Tchécoslovaquie (80)
  • Miracle à Lake Placid pour l'équipe de hockey masculine américaine, qui bat les Soviétiques et remporte le match de médaille d'or aux Jeux Olympiques d'hiver (80)
  • Joe Louis est consacré Boxeur du Siècle en 1981
  • Le 8 mai 1982, décès de Gilles Villeneuve, dans un accident au grand prix de Zolder en Belgique
  • Les Islanders de New-York rééditent le record de 4 coupes Stanley consécutives (80-83), arrêtés par les Oilers qui gagneront les deux suivantes (83-84)

1985-1989Auteur d'un bout parfait, l'équipe du moustachu capitaine Paul Bédard, avec Denise Bolduc, Francine Crépeau et
Richard Bolduc. Ils sont accompagnés du
président Guy Crépeau et de Jacques Letarte 1985
  • Guy Crépeau, Denis Mailhot, Gilles Blanchette, Bob Dion sont les présidents de l'époque
  • André Gauthier et Richard Beaulieu fonde la "ligue des employés municipaux" dont les parties se disputeront le dimanche jusqu'à ce que les activités fusionnent avec celles des Business Girls quelque trois ou quatre ans plus tard. Depuis ce temps, les parties se sont toujours tenues le lundi. Elles ont impliqué, au cours du temps, des joueurs et joueuses du secteur municipal, fédéral, du domaine de la santé et de l'Hydro-Québec. Au cours des dernières années, malgré qu'elle ait encore élargi sa clientèle, cette ligue qu’on appelle maintenant les Méchants Lundis compte sur une importante liste d'attente annuelle
  • Le capitaine Paul Bédard, du Club Celanese, réussit un bout parfait. Cet honneur lui a valu une brosse Eight Ender, qu'il lui aura fallu remplacer à maintes occasions, en raison de son tempérament bouillant. Que Dieu ait l'âme de notre ami Paul, décédé prématurément en 2009
  • La recrue Patrick Roy fait des arrêts tout à fait incroyables et dirige les Canadiens vers une coupe tout à fait inattendue. Jean Perron débute sa série de "perronismes" (86)
  • Les Oilers d'Edmonton gagnent les deux coupes Stanley suivantes (87-88)
  • Explosion de la navette spatiale Challenger après 73 secondes de son décollage (86)
  • Le 1er novembre 1987, la mort de René Lévesque crée une tristesse profonde à travers le Québec
  • Manifestations de la place Tian'anmen en Chine (89). Les prises vidéo de l'événement nous montrent un étudiant fort téméraire bravant les chars d'assaut de l'armée chinoise
1990-1994

La fameuse scène de
confrontation à Oka, 1990
  • Gilles Blanchette et Bob Dion se succèdent à la présidence durant cette période
  • Réfection du mur en acier des glaces de Curling
  • Au cours de la saison 1993-94, le principe de zone de garde protégée à trois pierres est adopté
  • Création du Bloc québécois par Lucien Bouchard et échec de l'Accord du Lac Meech (90)
  • C'est la crise d'Oka (Kanesatake) qui s'étend ensuite à Kahnawake et au pont Mercier (90)
  • Éric Lindros refuse de jouer à Québec et les Penguins remportent leur première coupe Stanley (91)
  • Inauguration du Casino de Montréal (93)
  • Le salaire minimum passe à $ 6.00 (94)
1995-1999

Le 2 décembre 1995, alors que les Red Wings mènent 9-1 et que Patrick quitte la patinoire : la confrontation
  • Gilles Blanchette est le président du club. Claude Bergeron prend la relève en juin 1999
  • Recrudescence des activités de formation compte tenu du nombre élevé de juniors
  • Propriétaire initial du club et seul bailleur de fonds depuis sa création, la compagnie Celanese annonce sa fermeture définitive et jette une ombre d'incertitude sur toutes les activités Curling (99)
  • Le salaire minimum est à $6.45 (95)
  • Jean Chrétien annonce un remaniement ministériel et deux recrues entrent dans son gouvernement : Stéphane Dion et Pierre Pettigrew (95)
  • Patrick Roy, frustré, demande une transaction à Ronald Corey et est échangé quelques jours plus tard au Colorado (95)
  • Le 11 mars 1996, les Canadiens de Montréal jouent leur dernier match au Forum
  • Jacques Villeneuve remporte le Grand Prix d'Europe en Formule 1 (96)
  • Eaton's déclare faillite et ferme définitivement ses portes (99)
2000-2004

Auteur d'un bout de huit en 2004 durant le tournoi de fermeture, le quatuor du capitaine Mario Grenier, 3e Charles Beaulieu-Michel. 2e Gilles Chapdelaine, 1er Denis Forcier
  • Sous la gouverne du président Claude Bergeron, de son acolyte Paul Boulay et des membres du C.A. de l’époque, la Charte du Club est modifiée afin de permettre l'acquisition et l'opération du "Club Sportif Celanese Inc." Il s'agit nul doute d'un fait marquant pour le club, d'autant qu'il survient avec le nouveau millénaire
  • Une ère d'importantes rénovations s'enclenche avec :
    • le remplacement de la tuyauterie du liquide refroidissant sous les glaces (2000) ;
    • le resurfaçage des pierres (2001) ;
    • l'installation des déshumidificateurs récupérés de l'Olympia Yvan Cournoyer (2002)
    • le recouvrement de la toiture.

  • Les équipes des capitaines Serge Marchand et Mario Grenier réalisent toutes deux un bout de huit durant l'année 2004. Le premier dans une partie de la ligue du lundi, le second dans le premier match du tournoi de fermeture du club.
  • Étant donné que les champions canadiens doivent s'adapter à une zone de garde protégée différente lors des championnats mondiaux, l'Association canadienne de Curling adopte la règle des quatre pierres en 2002-2003. Le club en fait de même, la même année.
  • On réalise que le bogue de l'an 2000 n'a jamais produit aucun des effets négatifs escomptés
  • La Caisse de dépôt et placement possède maintenant un actif de $100 milliards (2000)
  • Maurice "Mom" Boucher est reconnu coupable de meurtres (2002)
  • Le juge John Gomery, sera chargé de l'enquête sur le scandale des commandites (2004)

2005-2009

Gagnant du championnat
junior canadien 2008, le
quatuor québécois du
capitaine William Dion,
3e Jean-Michel Arsenault,
2e Erik Lachance,
1er Miguel Bernard,
(pas sur la photo), 5e joueur Alexandre Gautier-Morissette


Gagnants de l'édition 2006 du Brier, à Regina, le capitaine Jean-Michel Ménard, 3e François Roberge, 2e Éric Sylvain;
1er Maxime Elmaleh;
(pas sur la photo)
5e joueur Jean Gagnon

  • Claude Bergeron est toujours le président du club
  • Le "Club Sportif Celanese Inc." continue sur sa lancée, avec un nombre toujours constant de membres et des activités Curling et Tennis dynamiques toute la semaine durant
  • La série d'améliorations se continue avec :
    • la création du site Internet (2005)
    • un nouveau système de réfrigération (compresseur, refroidisseur, pompe à saumure) (2006) ;
    • la mise en place d'un nouveau système électrique (2006) ;
    • l'achat d'une machine électrique à resurfacer la glace (2006) ;
    • la rénovation intérieure (plâtre, peinture, moulures) (2008) ;
    • l'installation d'un système DELTA permettant de gérer température, % humidité, chauffage (2008) ;
    • la réfection du plancher de danse (2009)

  • Des glaces sont réservées de manière continue pour les programmes scolaires du Collège Saint-Bernard, de l'école Jean-Raimbault, de l'école secondaire Marie-Rivier et de l'école l'Avenir
  • Fait notoire absolument remarquable, notre équipe junior masculine qui s'était approprié, en 2007, le championnat québécois, avant de s'incliner en demi-finale du championnat junior national, s'est reprise de belle façon en 2008 en remportant le championnat junior canadien
  • Aux championnats du monde, en Suède, l'équipe Dion s'est également démarquée en remportant la médaille de bronze
  • Autres faits marquants en 2008, les bouts de huit de l'équipe d'Anne Hardy, réalisé au Club sportif Celanese et de l'équipe de Yvon "Bill" Autotte, réalisé durant le tournoi de Sorel
  • L'Équipe Ménard, de Québec, remporte le championnat canadien de Curling en battant Glen Howard, en finale (2006). C'est seulement la deuxième victoire québécoise de cette fameuse édition. L'équipe s'est ensuite assuré la médaille d'argent, aux championnats mondiaux de Lowell (USA)
  • La hockeyeuse Danielle Goyette est porte-drapeau du Canada lors de l'inauguration des Jeux olympiques de Turin (2006)
  • André Boisclair annonce sa démission comme chef du Parti québécois (2007)
  • La Caisse de dépôt et placement annonce une perte globale de 39,8 milliards $ pour 2008, la pire performance de son histoire (2009)

2010-2014

Le bar du club vue de face

  • Le Club Sportif Celanese est un endroit vraiment spécial, au coeur du Carré Celanese de Drummondville. Ses gens sont accueillants, dynamiques, fiers des traditions et particulièrement impliqués. Ah oui, on y joue aussi au curling, au tennis et aux cartes. Et on aime bien y jouer aussi des tours à l'occasion. Venez y faire un tour !